Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 17:34


La galerie Duplex (Toulouse) propose, du 30 juin au 2 août 2008, une exposition intitulée « L'étè sous réserve ». Il fallait effectivement au moins inventer un mot (« étè ») pour cette proposition, qui n'est ni vraiment exposition, ni vraiment rétrospective – juste un
« summer show » faisant intervenir une partie des artistes de la galerie.
Les installations d'Etienne Cliquet, les paint drawings d'Anna Solal, les p
hotographies de Cédric Cottaz, Gérald Garbez, François Canard et Manuel Durãn invitent les visiteurs sur deux étages à la déception par le non-dit, à la conception par le visuel, ainsi qu'à la séduction par le leurre et le réel.

Julie Morel présente, jusqu'au 30 juillet, l'exposition « My life is an Interactive Fiction » dont la construction repose sur un principe du « lâcher prise » : l’acceptation d’une zone d’ombre, d’un hors champ, d’un espace caché ou inatteignable physiquement.
Les différentes pièces offrent aux spectateurs la possibilité d’explorer des extensions de la réalité dans différents territoires : physiques, virtuels, et fictionnels. Concrètement, le visiteur est invité à interagir par le biais d'une installation dont il ne verra pas les effets (par exemple un interrupteur qui allume une lampe à Paris). Si l’exploration des différents territoires repose à première vue sur un procédé déceptif – puisque pauvre, minimal et reposant sur l’absence de retour - elle permet en revanche l’affectation, l’investissement de la part du spectateur dans la construction du récit, et de l’exposition elle-même.

[crédits photos: Julie Morel, Installation. Courtesy Galerie Duplex]



Partager cet article

Repost 0
Published by Art and You - dans On apprécie
commenter cet article

commentaires

perledeloise 08/07/2008 09:58

belles photos! bonne journée et musique tout a fait a mon gout! j' adore Red!