Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 14:45

Guillaume Dimanche, qui vend des œuvres dans l'espace galerie d'Art and You, expose trois webtracts (trois unités courtes de 45", 1'40" et 3 minutes) à l'occasion de Slick 08 (du 23 au 27 octobre 2008).
Diffusées sur son site Internet myope.com et celui d'Agricola de Cologne, ces trois œuvres sont des  poèmes critiques contre les actions militaires menées, il y a cinq ans, par la première force armée contre le dictateur irakien. Ils forment un triptyque sur l'emprise  d'un pays souhaitant s'emparer d'ors fossiles, désirant imposer son calendrier et ses croyances.

A la même période, les 25 et 26 octobre, Cyril Leysin, également présent dans l'espace Galerie d'Art and You, expose trois peintures au Salon Art Shopping (Carrousel du Louvre).
« J'essaie non pas de représenter une chose précise, mais plutôt de l'évoquer en remontant à l'origine des forces qui la provoquent, ou la réalisent. Il s'agit plus de présenter, mettre en évidence l'invisible, prendre en compte les forces qui nous entourent pour les convoquer dans l'élaboration de l'œuvre. Je suis à la recherche d'un espace pictural ayant une existence propre, évoquant des ambiances, des sensations de l'ordre du rêve. »

[Visuel : Cyril Leysin, Brouillard en bord de mer, 2007. Techniques mixtes sur toile, 65 x 92 cm]


Partager cet article
Repost0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 15:40

A l'occasion du vernissage de la Fiac, l'équipe d'Art and You a déambulé dans les allées du Grand Palais et a remarqué - parmi les très nombreux chefs d'œuvre - dix pièces majeures :

> La série de tirages chromogéniques marouflés sur dibomb « The Family » (2008) de Marina Abramovich. Family II représente des fillettes en uniformes verts, endormies dans un lit rose, arme au poignet. Family V montre des petits garçons tenus en joug par un peloton d'execution formé de fillettes.... Galerie Beaumontpublic, Luxembourg.

> L'installation Blame de Shilpa Gupta (2002-06) composée de 600 flacons d'encre rouge, évoquant le sang et baignée  d'une lumière rouge. Galerie Yvon Lambert.

> L'ensemble de photographies From the Dustbin (2007) d'Oleg Kulig, montrant l'artiste nu, tel un animal. XL Gallery, Moscou.

> L'installation Lire les cendres (1999) de Chen Zhen, une caisse en Plexiglas contenant des résidus calcinés de journaux, qu'il est possible de déchiffrer à la loupe. Galleria Continua, San Gimignano, Beijing, Le Moulin.

> Des lits superposés fabriqués par Kader Attia à partir de chaines métalliques. Galerie Anne de Villepoix.

> Spheres of Influence, six lightboxes lumineuses d'Alfredo Jarr (1990) montrant des garimpeiros, des mineurs d'or de la Serra Pelada (Brésil) rencontrés lors d'un voyage effectué en Amazonie en 1985. Galerie Lia Rumma, Milan.

> Voyage de noces à Venise, une installation murale (mesurant 275 x 580 cm) de Christian Boltanski et Annette Messager composé de 96 petites photos et de 21 esquisses au crayon de couleur. Galerie Marian Goodman.

> Disque incurvé, violet et miroitant d'Anish Kapoor. Diamètre : 180 cm. Galerie Lisson, Londres.

> Les suspensions de l'Israëlien Sigalit Landau (né en 1969), réalisées en fil de fer barbelé et recouvertes de sel de la Mer morte. Galerie Kamel Mennour.

> La sculpture horizontale, en acier inox Perçant d'Emmanuel Saulnier (né en 1952). Long de 3 mètres, le plan rectangulaire est traité comme un miroir réfléchissant et lumineux. Il est perforé de 27 orifices, dont la répartition constitue une trame proposée par l'artiste. 27 aiguilles d'acier effilées à leurs extrémités traversent, soulèvent et portent cette plaque de 80 kg sans ajout mécanique. Galerie Art Attitude Hervé Bize, Nancy.


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 18:39

Art and You expose deux stickers d'Objectif Bombe sur les murs de son stand à ShowOff. Ceux-ci sont disponibles sur le site du collectif, et le seront très bientôt dans la boutique Art and You.


Précédente présentation des deux stickers exposés sur le stand Art and You à Show Off


Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 18:55

Produite par Elegangz, Spectre est une œuvre vidéo de Paul Coudamy et Camille Bovier-Lapierre, présentée à l'occasion du Reality Festival : une personne en taille réelle est projetée sur les murs de la ville.

Durant le mois d’octobre le Spectre est dévoilée au public lors de manifestations artistiques majeures. Elle interpelle les amateurs d’arts et les journalistes spécialisés ; que ce soit sur les parvis du Centre Pompidou ou du Palais de Tokyo, lors de vernissages de galeries dans le Marais, de la Nuit Blanche du 4 octobre... La prochaine apparition du Spectre se déroulera à proximité du Grand Palais, lors du vernissage de la Fiac, le 23 octobre 2008.




Grâce à un système de vidéo projection mobile, un personnage apparaît tel un fantôme sur les murs de Paris, où il prend vie en accomplissant de petites actions en relation avec l’environnement urbain. Avec Spectre l’approche du Festival Reality sur les mondes virtuels est quelque peu renversée : l’œuvre n’est plus enfermée dans un ordinateur et les réseaux Internet. Ici, le monde virtuel prend vie, un avatar déambule parmi les passants en chair et en os ; malgré le fait qu’il ne soit qu’une image il a la taille et tout les comportement d’un quidam.

Le phénomène WII (du nom du jeu vidéo qui invite les joueurs à faire réagir le personnage à l'écran en effectuant des gestes réels) est l’exemple majeur des recherches actuelles sur les solutions pour faire sortir l’informatique de l’écran : l’avenir est à une matérialisation des interfaces avec les mondes virtuels. Dans la ville les gens, submergés d’images, ne font plus attention à ce qui les entoure et sont très souvent indifférents à ce qui ne les touche pas directement. La Présence du Spectre va venir briser cette indifférence avec son statut hybride et étrange. La liste complète des scénarios n’est pas encore définie, mais certains personnages sont déjà déterminés : le self made man, la salope, le fêtard du trottoir, le zapper, le rendez vous, le pyromane, la fille allongée dans la rue...


Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 16:20


Alors que la Fiac ouvre ses portes le 23 octobre 2008, toute la ville de Paris entre dans une effervescence artistique. ShowOff, qui fête sa troisième édition en 2008, accueille p
lus de 30 galeries et 200 artistes venus de France, Italie, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, États-Unis, Belgique et Israël. Plusieurs galeries de Lyon, Marseille, Toulouse rejoindront leurs confrères parisiens pour affirmer la vitalité de la scène artistique française, jusqu'au 26 octobre 2008. Slick, dont c'est également la troisième édition, investit le 104, nouveau lieu de création à Paris, du 24 au 27 octobre 2008, tandis que Diva Fair Paris (Digital and Video Art Fair), en partenariat avec VideoArtWorld, présente 24 galeries internationales spécialisées dans l'art numérique, aux mêmes dates.

Autre manifestation de grande renommée : la seconde édition des Elysées de l'art, rebaptisés « Art Elysées » (du 23 au 26 octobre 2008)  qui, comme son nom l'indique, se déroule sur les Champs-Elysées et accueille 62 galeries et 450 artistes.

En parrallèle, les plus prestigieuses galeries parisiennes organisent dans leurs murs des expositions exceptionnelles. Ainsi, par exemple, Thaddeus Roppac accueille, du 23 octobre au 22 novembre 2008, les nouvelles créations de l'artiste Tom Sachs, des sculptures en bronze monumentales, reprenant notamment le personnage d'Hello Kitty, tandis que d'autres rendent hommage aux mouvements Bauhaus et minimalistes. À la galerie Loevenbrück, Patrice Gaillard et Claude exposent, du 25 octobre au 6 décembre 2008, des compositions de formes et de techniques variées, des sculptures à l’apparence hybride. Usant d'éléments connus qu’ils distordent jusqu’à l’abstraction, ils conservent quelques éléments identifiables tels une cravate, un verre à whisky ou des verres de lunettes : des objets qui, comme greffés, semblent constituer des repères.

A partir du 21 octobre, Emmanuel Perrotin organise simultanément trois expositions consacrées à des artistes renommés :   Mr., Bharti Kher, et Pharell Williams. Ce dernier décline une chaise à 4 jambes en différentes couleurs, dans un style à la fois, pop, design et plein de dérision. L'artiste Shen Yuan est quant à lui accueilli par la galerie Kamel Mennour, du 25 octobre au 22 novembre 2008, pour une exposition  poétique, où les installations prennent vie pour introduire le spectateur à un autre monde, comme cette forêt de sèche-cheveux, ou ces souliers inconfortables  initiant un nouveau chemin.


Partager cet article
Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 16:30

Samedi 11 octobre 2008, l'équipe d'Art and You TV a couvert l'inauguration du Centquatre, ce nouveau lieu qui « éveille Paris [...], qui témoigne du renouveau culturel et de la vitalité créatrice de tous ses quartiers. » (Bertrand Delanoë, maire de Paris).


  Inauguration du 104

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 09:00


Jeudi 23 octobre 2008, Drouot Formation co-organise avec Art and You le deuxième cours de son cycle « Jeunes collections, comment s'initier à l'art actuel ».

Cette deuxième session se déroulera à Drouot Richelieu (Paris 9ème), de 18h30 à 20h. Elle sera présidée par Frédéric Elkaïm, qui présentera une synthèse des différents mouvements de l'art contemporain.

Les participants pourront acquérir les premiers repères afin de s'orienter dans le foisonnement des schismes de l'art moderne et contemporain. Cette initiation ne se veut pas exhaustive mais permet une approche des mouvements et termes lexicologiques inhérents à ce domaine.


Coût du cycle : 180 euros pour 11 séances d'une heure et demi
Séances entre septembre 2008 et juin 2009, le jeudi de 18h30 à 20h.
Contact : 01.48.00.20.52 ou drouot@drouot-formation.fr

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 18:44

Dans le cadre de Show Off, Art and You présente la chaîne spéciale Show Off sur Art and You TV. Au programme :

  • JT ART & NEWS, DU MERCREDI AU SAMEDI, à 14h  - PETIT AUDITORIUM
Dans le cadre de Show off, Art & You TV organise un JT quotidien, diffusé sur le site  www.art-and-you.com tous les soirs à partir de 20h, et dans l’espace Pierre Cardin dès le lendemain.
Les JT Art & News sont enregistrés en public, avec les organisateurs de Show off en invités, du mercredi au samedi, à 14h, au petit auditorium.


  • ART STUDIO, JEUDI, VENDREDI ET SAMEDI, à 18H - PETIT AUDITORIUM
Des rencontres-discussions avec des professionnels du milieu de l'art. Ces échanges auront lieu en public et devant les caméras de la chaîne Art & You TV. L'émission sera ensuite visible sur internet (http://www.art-and-you.com) durant le salon mais également tout au long de l'année.

Les invités :
Jeudi : Claire le Restif, directrice du CREDAC
Vendredi : Experientiae Electricae, collectif d’artistes
Samedi : Nicolas Libert et Emmanuel Renoird, collectionneurs nouvelle génération.


Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 15:03

Parmi les nombreuses expositions présentées par la Maison Européenne de la Photographie (dédiées à Jacques Monory, Jean-Louis Dumas, Marco Zanta, Obsessions by Stilleto, et Dimitri Tsykalov), « Photo-graphik », souligne l'un des traits essentiels de Roman Cieslewisz  (1930-1996) : ce qui le lie à l'image photographique. Le graphiste s'en nourrit abondamment, la sollicite sous toutes ses formes, la manipule avec autant d'audace que d'habileté, aimant entre autres en retravailler le grain ou la combiner avec la peinture...

Formé au métier de graphiste, installé en France dans les années soixante, sans s'être jamais éloigné de sa Pologne natale, Roman Cieslewicz exerce son talent dans de multiples domaines : affiche, illustration, création graphique et visuelle pour la presse, la publicité, l'édition et les catalogues d'expositions.

Outre ses nombreux travaux de commande, il est le créateur inspiré d'images très personnelles, ludiques et dérangeantes, souvent engagées politiquement.

L'exposition réunit, du 24 septembre au 26 octobre 2008, sous des modes scénographiques différents des maquettes aussi bien que des visuels imprimés dans des magazines ou sur des couvertures de livres, ainsi qu'un nombre important de photomontages et de collages originaux. Elle montre la période polonaise de l'affichiste - moins connue - et redonne à quelques réalisations significatives leur place dans la rue, à l'entrée du bâtiment de la MEP.

[Visuel : Roman Cieslewicz, Mona Tsé-Tung]


Partager cet article
Repost0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 11:04


Téri Trisoloni, qui s'intéresse d'ordinaire plus aux arts de la scène qu'aux arts plastiques, partage son sentiment et les impressions qu'elle a ressenties face aux œuvres d'Andrew James Jones, sur le site horizon-etudiant :

« Avant tout, il est intéressant de se pencher sur son univers pictural, où s’animent de drôles de p’tits bonshommes pourvus d’appendices génitaux multiples et variées, plus ou moins monstrueux, plus ou moins obscènes, mais affichant toujours un singulier sourire, qui tranche avec la crudité parfois violente de certaines scènes.
Reste à savoir si c’est de là que naît un certain malaise ?
Effectivement, le spectateur pris dans un effet « miroir », peut être dérangé par ce rapport au corps licencieux et exhibitionniste, et qui reste pourtant toujours dans un faux-semblant naïf et ludique, grâce, notamment, à ces (trop) larges sourires.
Et ces créatures affreuses et impudiques de se faire passer pour de petits personnages rigolos, de cartoons !
Personne n’est dupe bien sûr !
Peut-être aussi, que le support utilisé, du banal papier kraft parfois même chiffonné, simplement scotché au mur, finit de dédramatiser la scène noire et tragique qui s’y joue ?

Quoiqu’il en soit, Andrew James Jones, et sa ronde de bestioles adorablement répugnantes, savent captiver l’œil et de ses visiteurs, voir l’âme, l’esprit et le corps, aussi… »

... Lire l'article

[Visuel : Andrew James Jones, Mock & Cock]

 

Partager cet article
Repost0